4.118 Congolais expulsés d’Angola depuis le 1er janvier 2010

Publié le par congo indépendant

Quatre mille cent dix-huit Congolais expulsés de l’Angola sont rentrés par Kamako, au Kasai Occidental, et ses environs depuis le 1er janvier 2010, a annoncé le comité d’accueil des refoulés de l’Angola à la Commission humanitaire, arrivée vendredi 5 février dans cette cité.

Selon le comité d’accueil qui a décrit la situation, l’expulsion des Congolais d’Angola cesse d’être un simple phénomène pour devenir une catastrophe humanitaire.
Parmi les expulsés figurent 885 femmes dont 205 violées parmi lesquelles quelques- unes se retrouvent avec des grossesses.
Ce comité reconnaît avoir reçu les diverses interventions des humanitaires. mais souhaite recevoir d’autres kits médicaux pour le traitement des victimes des violences sexuelles.
Il demande aussi que soient aménagées des sources d’eau et des latrines publiques tout en adressant le plaidoyer des humanitaires auprès des autorités angolaises pour que ces expulsions se fassent dans le respect de la dignité humaine.
Pour sa part, la Direction générale des migrations, DGM/ Kamako, sollicite un moyen de transport pour assurer le déplacement de plus vulnérables de la frontière à la Cité.
Les localités de Kandjandji, Kamako, Kabungu, Kabuakala et Mayanda ont enregistré 66 000 Congolais expulsés d’Angola en 2009.

Commenter cet article