La protection des populations civiles toujours préoccupantes dans le Nord-Kivu

Publié le par KAYEMBE

La protection des populations civiles est toujours préoccupante dans plusieurs territoires de la province du Nord-Kivu dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC), révèle mercredi le Bureau de coordination des affaires humanitaires des Nations Unies (OCHA).

Des cas de pillage des vilages et de destruction des récoltes des hommes armés sont signalés dans le territoires de Masisi et de Rutshuru ainsi que d'amputations des membres de corps.

Deux véhicules d'une ONG internationale se sont vus refuser l'accès dans la localité de Vitshumbi, dans le territoire de Rutshuru et bloqués par des éléments armés qui exigeaient le transport de leurs dépendants.

L'OCHA signale également la sécurité alimentaire qui est menacée dans le territoire de Lubero. La population de Musasa quitte son village alors que l'on est en pleine période de semis; pour fuir la précarité de la situation dans les zones où circulent librement les groupes armés.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article